10% des projets de l’ANSEJ destinés aux femmes



ALGER – Les projets financés par l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ) au profit des promotrices femmes représentent 10% de l’ensemble des projets de cet organisme, selon un bilan de l’agence arrêté au 31 décembre 2015.

Sur un total de 356.718 projets lancés dans la cadre de l’ANSEJ, 35.639 ont été créés par des femmes, soit un taux de 10%, qui ont contribué à la création de 96.546 emplois dans tous les secteurs d’activité, selon un bilan de l’ANSEJ obtenu par l’APS.

En ce sens, le taux des projets financés au profit des femmes a connu une « importante progression », passant d’un moyenne de 8% durant la période 2010-2014 à 11% au courant de l’année 2015.

Ces chiffres font ressortir que les secteurs des services (46,83%), l’artisanat (20,21%), les professions libérales (10,81%), l’industrie (8,88%) et l’agriculture (6,43%) représentent 93% du financement de l’ensemble des projets.

Le bilan indique aussi que 92% de l’ensemble des projets ont bénéficié d’un financement triangulaire, c’est à dire l’apport financier personnel de la promotrice, l’aide de l’ANSEJ et le financement de la banque.

S’agissant de la répartition des projets financés au profit des promotrices femmes par niveau d’instruction, les statistiques de l’ANSEJ relèvent que le taux des promotrices universitaires est de 25,74%, alors que celles issues de la formation professionnelle représentent 23,86%.

Pour ce qui est des statistiques de janvier 2016, il ressort que sur 1.782 projets financés par l’ANSEJ, 216 sont attribués à des promotrices femmes, ce qui représente un taux de 12%.

Le secteur des services arrive toujours en tête avec 80 projets (37,04%), suivi par l’industrie avec 56 projets (25,93%) et les professions libérales avec 42 projets (19,44%).

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Laisser un commentaire