13 attaques terroristes potentielles avec des ramifications Internationales, déjouées au Royaume-Uni depuis 2013



Le Royaume-Uni demeure la cible privilégiées des groupes terroristes les chiffres constituent à eux seuls un marqueur reflétant clairement l’étendue de la menace.  Les services de sécurité Britanniques ont réussi à déjouer 13 tentatives d’attaques terroristes d’envergures depuis juin 2013, c’est ce qu’a révélé le Numéro 1 de la branche antiterroriste de Scotlandyard Mark Rowley, soulignant que son département mène en ce moment une série d’enquête sur 500 affaires de terrorismes, avec des ramifications Internationales.  Un tiers des tentatives déjouées affirme le patron de Scotlandyard ont été rendus possibles grâce Aux Informations fournies par le public, et la coopération Internationale.

 

Cela dit le niveau de la menace d’attaque terroristes international demeure extrêmement sévère – ce qui signifie qu’une attaque sur le Royaume-Uni est presque imminente dans les deux prochaines années.  L’Etat Islamique constitue la première menace, au côté d’al-Qaïda et le terrorisme émanant des mouvements de l’extrême-droite.   Scotlandyard évoque un éventail de menaces et de défis, y compris le recours aux moyens de communication cryptés, les relais de propagande et diverses autres méthodes sophistiqués.  Les services de sécurités prennent très au sérieux tous types d’attaques, de l’agression à l’arme blanche aux attaques plus élaborées à l’aide de véhicules pièges, et toutes les autres attaques d’armes à feu, chimiques et nucléaires.  Ce risque est exacerbé par le climat d’instabilité qui règne en Irak en Syrie, et plus particulièrement dans la région de Sahel, notamment en Libye, un pays au bord de l’éclatement.

 

Aujourd’hui la situation en Libye préoccupe à plus d’un titre les autorités Britanniques, en raison de sa proximité avec l’Europe.  Certain centres d’analyses, en l’occurrence le prestigieux institut Royal de défense et des études stratégiques affirme que le rôle de l’Algérie est désormais capital dans la stabilisation de la Libye, à travers notamment ses efforts d’aider les Libyens à trouver une solution politique pour gérer la crise actuelle, pour ensuite se pencher sur la prochaine étape et qui consiste à reconstruire un pays, totalement dévasté par une guerre contre les groupes terroristes, qui profitent du vide politiques pour semer le chaos dans toute la région.

 

Londres Boudjemaa Selimia.

Laisser un commentaire