14 morts dans un attentat contre une raffinerie près de Bagdad



Des flammes et de la fumée noire s’élèvent au-dessus d’une usine après une attaque kamikaze revendiquée par le groupe terroriste Daech.

Selon les informations de la chaîne, un terroriste ceinturé d’explosifs a pénétré dans le bâtiment de l’usine et s’est fait exploser dans une salle servant à stocker des bouteilles de gaz vides. Une vingtaine de membres du personnel de sécurité souffrent de brûlures graves.

​Dans le même temps, le porte-parole de la police irakienne a indiqué que les forces de la sécurité ont « empêché une tentative du groupe terroriste de prendre le contrôle de l’usine ».

« Les terroristes ont fait exploser une voiture piégée près des portes de l’usine, puis six assaillants munis de ceintures d’explosifs ont pénétré dans le territoire de l’usine. Ils ont été neutralisés; l’explosion a provoqué l’incendie de trois entrepôts. Les forces de sécurité ont maintenant pris le contrôle de l’usine, les troupes de la défense civile continuent à lutter contre les flammes », a indiqué le porte-parole.

Un employé de l’usine qui habite près du site a dit avoir entendu une puissante explosion et vu des flammes et de la fumée noire à l’intérieur de l’établissement. Des dizaines de véhicules de l’armée et de la police ont convergé vers l’usine où les tirs ont duré pendant près d’une heure.
Tadji abrite une base d’entraînement américaine des forces armées irakiennes.

En 2014, le groupe djihadiste Daech a commencé à intensifier son activité dans la région du Proche-Orient en cherchant à créer un califat sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle. Daech vise régulièrement les espaces publics et les établissements gouvernementaux à Bagdad et ses alentours. Mercredi, une série d’attentats revendiqués par l’Etat islamique avait fait 94 morts et 150 blessés à Bagdad.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire