21e opération de relogement à Alger: 800 familles du bidonville de Bousmaha relogées



La 21e opération de relogement des habitants des  bidonvilles s’est poursuivi samedi à Alger par le relogement de 800 familles occupant le bidonville de Bousmaha (commune de Bouzaréah), sachant que la premier étape de cette opération concerne 1.500 familles.

Après le relogement de ces 800 familles, le nombre des familles ayant bénéficié de logements sociaux a atteint près de 1.200 sur les 1.500 familles programmées lors de la première étape de cette opération, a indiqué le directeur de l’habitat de la Wilaya d’Alger, Smail Loumi, dans une déclaration à la presse.

Les 800 familles du bidonville de Bousmaha seront relogées dans quatre nouveaux quartiers situés dans les communes de Birtouta, Draria, Ouled Fayet et Souidania, a-t-il précisé.

La première étape de cette opération s’achèvera à la fin de la semaine, avec le relogement du bidonville de Ben Boulaid, situé dans la commune de Magharia (Hussein Dey), a-t-il souligné.

Concernant les recours introduits par les bénéficiaires de logements sociaux, M. Loumi qui est également président de la commission de recours de la wilaya d’Alger a évoqué « une trentaine de recours qui concernent en majorité les demandes de changement du numéro d’étage ».

La première étape de la 21e opération de relogement des occupants de bidonvilles, caves et terrasses d’immeubles dans la wilaya d’Alger avait débuté mardi, en faveur de 9.000 familles dont 7.000 devant bénéficié de logements publics locatifs (LPL) et 2.000 autres de logements sociaux participatifs (LSP).

Le wali d’Alger avait déclaré récemment que près de 46.000 logements avaient été assurés entre juin 2014 et juin 2016 par la Wilaya d’Alger au profit de ses habitants.

9000 logements, 7000 publics locatifs (LPL) et 2000 sociaux participatifs (LSP) seront distribués au titre des quatre étapes de cette 21e opération de relogement, avait-t-il souligné, ajoutant que cette opération sera suivie par d’autres.

Cette opération permettra d’en finir avec les grands bidonvilles de la capitale, avait estimé le wali d’Alger.

Il s’agit des bidonvilles d’El-Hamiz (1.800 familles), de Dergana (1.400 familles), de Kerrouch à Reghaia (1.700 familles), d’El-Hofra à Oued S’mar (1.300 familles), de Bousmaha à Bouzaréah (1.200 familles) et de Qariat Echouk au Gué de Constantine (1.000 familles).

L’opération concerne aussi les familles occupant des caves et des terrasses d’immeubles à Bab El-Oued (80 familles).

Le programme global de relogement dans la wilaya d’Alger concerne 260.000 unités dont 84.000 de type public locatif et 42.000 logements sociaux participatifs, avait-il rappelé, soulignant que ces deux formules d’habitat étaient supervisées par la wilaya d’Alger.

La wilaya d’Alger compte 94.000 autres logements relevant de l’Agence d’amélioration et de développement du logement (AADL) et 54.000 unités de l’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI), avait précisé le Wali.

Après éradication des grands bidonvilles, les demandes de logement formulées par les citoyens occupant des habitations exiguës ou précaires seront prises en charge, avait promis M. Zoukh.

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Laisser un commentaire