600.000 euros pour la veste d’Hitler et les sous-vêtements de Göring



Une vente d’effets personnels ayant appartenu aux dignitaires nazis a battu tous les records à Munich.

La vente a créé une importante controverse en Allemagne. Le maire de la capitale bavaroise, Dieter Reiter, avait demandé à la maison Hermann Historica d’annuler l’évènement, mais sans succès.

Parmi les pièces proposées figuraient des cravates, des pantalons noirs et des chaussettes du Führer, ainsi que des calepins annotés par le chef de la SS Heinrich Himmler et des robes portées par la compagne du dictateur nazi Eva Braun.

Les objets en question appartenaient à la collection privée de John K. Lattimer, médecin de l’armée US chargé à l’époque de la santé des accusés lors du procès du Nuremberg.

Un acheteur, se disant argentin, a dépensé plus de 600.000 euros pour acquérir plusieurs lots, dont la dernière veste d’uniforme d’Adolf Hitler (275.000 euros) et des sous-vêtements partiellement moisis d’Hermann Göring (3.000 euros).

Contacté par un journaliste du tabloïd Bild, le collectionneur a expliqué que ces achats seraient présentés dans un musée.

Auparavant, un « amateur » anonyme a dépensé 55.000 dollars pour acheter une bague à quatre niveaux surmontée d’une croix gammée en rubis offerte à Adolf Hitler. En 2015, le tableau « La vieille mairie » peint en 1914 ou 1915 par Hitler a été vendu pour un montant de 130.000 euros.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire