89 tonnes de drogue saisies en 2015 par la gendarmerie



Le nombre d’affaires traitées en matière de trafic de drogue entre 2010 et 2015, a connu une hausse passant de 3323 affaires en 2010 à 4135 affaires en 2015. 

Selon un communiqué de la Gendarmerie nationale, le nombre de personnes arrêtées durant cette période, est passé de 5246 en 2010 à 6230 en 2013 pour atteindre les 6518 en 2016.

L’année écoulée, selon le même document, a connu une baisse des quantités de drogue saisie passant ainsi de 107 tonnes en 2014 à 89 tonnes en 2015 soit une baisse de 14%. Le communiqué précise que 74% des affaires traitées sont liées à la consommation, tandis que les 26% autres, concernent la commercialisation. Pour le nombre de personnes arrêtées, les services de la gendarmerie nationale indiquent que 68% sont liées à la consommation et 31% à la vente.

Les services de la gendarmerie nationale précisent également que la catégorie de la population  la plus impliquée dans les affaires de drogue est la jeunesse « allant de 18 à 30 » avec 64%, de « 30 à 42 ans » avec 26% et moins de 8% pour les personnes dépassant les 42 ans. Pour les mineurs, les services de la gendarmerie nationale indiquent que le pourcentage est inférieur à 2%. Le même document précise également que le sexe féminin ne représente que 1% sur toutes les affaires traitées.

Les services de la Gendarmerie nationale, notons-le, ont traité durant la période allant de 2010 à 2015, 76 319 affaires liées au crime organisé, arrêtant 96 684 personnes. Le trafic de drogue vient en deuxième place en matière de crime organisé.

Ces statistiques ont été présentées à l’occasion d’un  séminaire, organisé ce mercredi par les deux universités d’Oran  Ahmed Benbella 1 et 2, en collaboration avec le Commandement régional de la Gendarmerie nationale d’Oran.

Leconews.com

Laisser un commentaire