Abraham Lincoln : Son nom est resté gravé dans le cœur de l’humanité



Aux 18e/19e siècles, les états unis d’Amérique (U.S.A) était un pays sauvage, un pays sans foi ni loi qui tolérait et encourageait la ségrégation raciale et l’esclavagisme, deux pratiques inhumaines, avilissantes, primitives, rétrogrades qui portent atteinte à la dignité humaine.

Heureusement, tout comme le fumier peut produire des roses, un état sauvage peut enfanter des hommes et des femmes valeureux pour changer la trajectoire de l’histoire vers des idéaux plus beaux, plus humains, plus respectables, plus dignes.

En effet, un astre vermeil vint changer le cours du destin américain. Son nom est resté gravé en lettres d’or non seulement aux U.S.A mais dans le cœur de l’humanité toute entière. Il s’agit bien sûr de l’inoubliable Abraham Lincoln.

Il est né dans l’état du Kentucky en 1809.

En 1831, il se rendit dans l’état de l’Illinois ou il entreprit des études en droit tout en faisant de menus travaux pour gagner sa vie.

En 1834, il est élu comme membre du corps législatif américain.

En 1837, il entama une carrière d’avocat.

De 1846 à 1849, il fut élu au congrès américain, ce qui lui permet de critiquer avec virulence la honteuse existence de l’esclavage  dans le sud qui risque de se propager dans les autres régions du pays.

En 1854, il est élu au sénat.

En 1856, il rejoint le parti républicain avec le quel il gravit rapidement les échelons grâce à son combat tenace contre toutes formes d’injustices.

En 1860, il devint le 16e président des U.S.A. Il abolit définitivement l’esclavagisme, pratique qu’il décréta immorale et illégale.

Après sa réélection en 1865, il est assassiné par les ennemis de la dignité, de la liberté et de la démocratie. Son nom est resté gravé dans le cœur de l’humanité.

Par Hammar Boussad.

Laisser un commentaire