Accord UE-Ankara: les migrants arrivant en Grèce seront renvoyés en Turquie



Selon l’accord conclu entre l’Union européenne et Ankara, les migrants arrivant en Grèce seront renvoyés en Turquie.

Les 28 pays membres de l’UE ont conclu ce vendredi un accord avec Ankara aux termes duquel tous les migrants arrivant dans les îles grecques à compter de dimanche seront renvoyés vers la Turquie, a annoncé Donald Tusk, président du Conseil européen, annonce l’AFP.

Selon M.Tusk qui s’est exprimé à ce sujet sur Twitter, l’accord entre les chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE et le premier ministre turc Ahmet Davutoglu était unanime.

En échange de la coopération importante de la Turquie dans le dossier migratoire, les responsables européens ont accepté d’accélérer la libéralisation des visas pour les ressortissants turcs, de relancer les négociations d’adhésion en ouvrant un nouveau chapitre (sur les finances et le budget), souligne l’AFP.

Les représentants de l’UE ont également accepté, sous conditions, d’accorder une nouvelle aide financière à la Turquie, qui doublerait l’aide de 3 milliards déjà promise pour améliorer le quotidien des réfugiés syriens en Turquie. Ainsi, pour les années à venir, le total de l’aide humanitaire européenne pour la Turquie s’élèvera à 6 milliards d’euros. Les 3 milliards sont attendus par Ankara à partir de la semaine prochaine, déclare M.Davutoglu.

Les responsables européens s’engagent également, pour chaque Syrien renvoyé en Turquie, à réinstaller dans l’UE un autre Syrien depuis la Turquie. Cette décision serait dans un premier temps limitée à 72.000 places offertes en Europe.

Selon la déclaration de M.Davutoglu, la Turquie s’engage à accueillir les migrants clandestins en provenance de la Syrie, et l’Union européenne accueillera les migrants légaux.

Selon la déclaration de la chancelière fédérale allemande Angela Merkel, tous les pays de l’Union européenne, excepté la Hongrie et la Slovaquie, sont préalablement d’accord pour accueillir des réfugiés arrivant de Turquie.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire