Accusation de facebook d’avoir fermé des pages critiquant Israël



Plusieurs pages, postes et comptes sur Facebook appartenant à des Palestiniens ont été fermés par l’administration du réseau social, révèle, ce dimanche 25 septembre, Al Jazeera. Selon la chaîne, un accord a été conclu entre Facebook et Israël. Il porte sur la surveillance des contenus produits par les Palestiniens. « Facebook a répondu à 95% des demandes de suppression qui lui ont été adressées », précise la chaîne de télévision.

Ces fermetures de pages et suppressions de comptes ont soulevé un grand tollé sur Facebook. Des internautes ont lancé une campagne de boycott du réseau social afin de protester contre sa politique.

Lundi dernier, l’Association des oulémas musulmans algériens a été avertie par l’administration de Facebook concernant une publication jugée « indésirable » et « contraire à sa politique ». La publication en question est une carte géographique du territoire palestinien occupé avec une précision : « C’est la Palestine et non Israël ».

Algerie360.com

Laisser un commentaire