Adrar n Fad organise sa 14e édition du festival de la poésie amazighe



AIT SMAIL (Tamurt) – La vie de Lounès Matoub a été au centre des débats lors de la quatorzième édition du festival de la poésie d’expression amazighe organisé, durant ce weekend, par l’association Adrar n Fad d’Ait Smail et ceci, comme il est de coutume, en hommage à Mouloud Mammeri.  Invités d’honneur, Malika Matoub, présidente de la fondation Matoub, et Boudjemââ Agraw, artiste et ami du défunt, ont apporté leur témoignage lors d’une prise de parole.

De son côté, Lynda Ouatah a animé une conférence débat à ce sujet tout en animant, en fin d’après midi du premier jour, un atelier sur l’œuvre de Matoub.  « Ba Salem, centre des Ahellils du Gourara dans la traversée de Mouloud Mammeri » a été le thème d’une conférence débat animée par Fatima Boukhelou alors  que Yalla Seddiki a développé le thème intitulé «  De la communion avec un peuple à la singularisation d’un poète » dans une autre conférence débat.  

Bien entendu plusieurs poètes venus des wilayas amazighes ont concouru pour l’obtention des prix décernés à chaque édition. Le vendredi soir, un gala artistique a été animé par Boudjemââ Agraw avec un jeune artiste de la région, Sofiane Ouali en l’occurrence.  

Laisser un commentaire