Affaire KBC : libération de quatre personnes arrêtées



Deux émissions critiques de KBC sont suspendues par les autorités et des studios mis sous scellés par les gendarmes. L’affaire KBC promet bien des surprises cette été.

Le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed a libéré les quatre cadres de la chaîne de télévision KBC mis sous mandat de dépôt par le juge d’instruction mercredi dans le cadre des autorisations de tournage, annonce El Khabar sur son site internet. Dans le même sillage, le procureur de la république a placé le président du conseil d’administration Zahir Eddine Semati ainsi que le comptable comme témoins dans cette affaire. Mehdi Benaïssa, DG de KBC, a lui aussi été remis en liberté ainsi que le patron de la production Riyad Heritouf.

En revanche, nous ignorons le sort de Mounia Nedjai, directrice centrale du ministère de la culture, ajoute le journal. Les gendarmes enquêtent sur les autorisations de tournage de « Ki Hna Ki nass » et et « Nass Stah », deux émissions de KBC.

L.M.

Lire l’article depuis sa source : lematindz.net

Laisser un commentaire