Alger est laissée seule avec son Polisario !



Le sommet arabo Africain, tenu aujourd’hui en Guinée-Equatoriale, n’a pas vraiment eu lieu. La présence d’une délégation du Polisario a provoqué le retrait des pays du golf et Africains. Il ne reste pour ce sommet que Alger, son Polisario et quelques pays Africains qui n’ont aucun poids politique ni économique.

Le Maroc, l’Arabie Saoudite, le Bahreïn, le Yémen, la Somalie, le Qatar, le Sultanat d’Oman, la Jordanie et les Emirat-Arabes-Unis et d’autres pays se sont carrément retirés et ont exigé le départ du Polisario de ce sommet, une organisation paramilitaire financée par Alger laquelle n’a rien à avoir avec les aspirations des populations du sud du Maroc. Un coup dur pour Alger. Le Maroc démontre sa supériorité et sa domination politique et politique sur le continent Africain. On ne sait pas pour quelle raison Alger continue toujours à perdre son temps pour une cause qui n’existe pas.

Alger et son Polisario restent ainsi la cause du blocage de l’Union Nord Africaine, de l’Union Africaine. Le venin de Boumediene sévit encore. C’était lui qui avait créé le Polisario. Lorsque l’Espagne occupait le sud du Maroc, aucun algérien ne se souciait de son indépendance. Après le départ de l’occupant et la récupération du Maroc de sa région du sud, Boumediene leur a créé le Polisario. Une organisation antiberbère jusqu’à la moelle. Le Polisario est mort politiquement. Alger continue à jeter des fortunes pour rien.

Lounès B pour Tamurt

Source : tamurt.info

Laisser un commentaire