Algérie Télécom lancera « incessamment » l’offre ADSL à 20 Mo/s



ALGER – Algérie Télécom compte lancer « incessamment » l’offre ADSL (internet haut débit fixe) à 20 Megaoctets/s, a annoncé mercredi à Alger le P-dg d’Algérie Télécom, Azouaou Mehmel.

« L’internet haut débit fixe, actuellement limité à 8 Mo/s, sera augmenté incessamment à 20 Mo/s pour l’ensemble des clients d’AT « , a déclaré M. Mehmel qui était l’invité des débats du Forum des chefs d’entreprise (FCE).

Il a indiqué également que la bande passante internationale vient de dépasser les 500 Gigabits, ajoutant que son entrepise prévoit à terme d’élever cette bande passante à 1 Terabit.        

M. Mehmel a précisé, toutefois, que son entreprise « ne compte pas augmenter les tarifs de l’internet ».

« Algérie Télécom est, aujourd’hui, dans une situation équilibrée économiquement et c’est pour cette raison que les tarifs internet en vigueur demeureront tels quels », a-t-il affirmé, faisant savoir qu’AT compte investir « plus de 40 milliards de DA pour l’année 2016 ».

Concernant la stratégie d’AT pour faire face aux conséquences de la chute des prix du pétrole, il a expliqué que son entreprise, dans le souci de poursuivre sa cadence d’investissement, « va recourir à des financements externes ».

« AT va recourir à des prêts bancaires pour réaliser les projets inscrits dans son plan d’action en raison de la dépréciation de la valeur du dinar », annonçant la concrétisation prochaine d’un financement externe avec un groupement de banques. 

 

Projets de production de la fibre optique en Algérie

                        

L’Algérie compte se lancer prochainement dans la production de fibre optique, a déclaré le P-dg d’Algérie Télécom.

« Algérie Télécom est en discussion avec des groupes industriels nationaux pour la production locale de la fibre optique et des accessoires que l’entreprise importe depuis l’étranger », a indiqué M. Mehmel, précisant que l’entreprise qu’il dirige engagera « bientôt » des partenariats avec ces groupements industriels pour la production de fibre optique ».

Il a fait remarquer que le besoin de l’Algérie en cette matière (fibre optique) est « très important », notamment pour le câblage domestique.

M. Mehmel a fait état aussi de l’existence de projets de fabrication locale d’équipements de connexion comme les terminaux, les modems et certains accessoires.

« L’Algérie est un marché extrêmement porteur qui ambitionne de se déployer dans l’international », a-t-il ajouté. 

Lire l’article depuis sa : Source

Laisser un commentaire