Algériens de l’étranger : du nouveau pour les demandes de rectification d’actes d’état civil



Les ressortissants algériens vivant à l’étranger pourront se référer directement à leurs représentations diplomatiques et consulaires en cas d’erreurs sur les documents de l’état civil, indique, ce mardi, le ministère de la Justice.

« À partir du mercredi 22 juin 2016, il est désormais possible de présenter des demandes de rectification des erreurs survenues dans les registres de l’état Civil, tenus au niveau des représentations diplomatiques et consulaires », explique le ministère.

« Cette procédure s’opère à travers l’utilisation d’un nouveau mécanisme de rectification automatique des documents, et ce, en se rapprochant des locaux diplomatiques et consulaires, évitant ainsi la peine du déplacement sur Alger », détaille le communiqué. Cette mesure s’inscrit dans le « cadre de la poursuite des réformes profondes du secteur de la Justice », visant sa modernisation.

Sur près d’un million de demandes de rectification enregistrées pour l’année 2015, « 3 669 émanaient de la communauté nationale à l’étranger », révélait le ministre de la Justice au début du mois. « 3 635 de ces demandes (…) ont été traitées après examen au niveau de la Cour d’Alger, seule juridiction compétente en la matière », rapportait récemment l’APS.

Source : tsa-algerie.com / Zahra Rahmouni

Laisser un commentaire