Algériens d’Europe : Brahimi et Soudani buteurs, Slimani passeur, Feghouli retrouve du temps de jeu



À une quinzaine de jours du rendez-vous important au Nigeria, les Verts n’ont toujours pas d’entraîneur, mais celui-ci devrait être connu demain ou dans les jours à venir. Si Marc Wilmots tient la corde, le technicien belge a réservé sa réponse pour demain, lundi. Il semblerait que les négociations entre les  deux parties achoppent pour le moment sur le volet financier. Les prétentions salariales de Wilmots sont jugées exagérées par la Fédération. En cas d’échec des pourparlers, une solution B est déjà prête, puisque Rolland Courbis et Alain Perrin n’attendent qu’un signe de Mohamed Raouraoua. À moins que le président de la FAF est en train de brouiller les cartes pour nous sortir, un autre technicien de sous la manche.

En attendant la désignation du nouveau coach, les joueurs de l’Équipe nationale sont concernés ce week-end par les matches de leur équipe respective en championnat. Bonne nouvelle, Aissa Mandi a repris la compétition, lui qui a raté le match contre le Cameroun, pour blessure. Le défenseur algérien a été titularisé, vendredi lors de la victoire de son équipe Betis à Osasuna (2 – 1). Tout comme Belkaroui qui a retrouvé sa place dans le onze de l’ES Tunis, après sa blessure. Ainsi, les Verts pourront de nouveau compter sur leur charnière centrale.

Autre satisfaction ce samedi, l’entrée en jeu de Brahimi avec Porto et celle de Feghouli avec West Ham. Certes, les deux joueurs n’ont pas été titulaires, mais ils ont gagné en temps de jeu. Brahimi s’est même bien illustré en inscrivant un fort joli but contribuant à la grande victoire de Porto face à Arouca (3 – 0).

Quant à Feghouli, il est entré à la 63’, alors que West Ham était tenu en échec par Sunderland. Les Hammers ont finalement arraché la victoire dans le temps additionnel (1 – 0).

Mahrez et Slimani, quant à eux, ont été alignés d’entrée lors de la large victoire de Leicester aux dépens de Crystal Palace (3 – 1). Les deux attaquants algériens n’ont pas marqué, mais Slimani a été passeur décisif dans le premier but marqué par le Nigérian Musa qu’il retrouvera certainement le 7 novembre à Uyo, mais cette fois en tant qu’adversaire.

En France, Boudebouz a marqué deux buts contre Monaco, mais son doublé n’a pas évité à  son équipe Montpellier, le naufrage (6 – 2).

Soudani, de son côté, a retrouvé le chemin des filets en ouvrant la marque pour le Dinamo Zagreb lors de la large victoire (3 – 0), de son équipe contre Cibalia. C’est son sixième but de la saison.

Les internationaux algériens semblent en forme en ce moment. ils ont en tout cas besoin de toutes leurs qualités pour aller chercher un résultat positif au Nigeria.

Source : tsa-algerie.com / Mourad Zemmouri

Laisser un commentaire