Ali Feraoun : « mon père était musulman »



Le fils de Feraoun a précisé que son père était musulman.  « Feraoun était un homme du peuple! Mouloud Feraoun n’était pas fanatique mais musulman …

Le fils de Mouloud Feraoun, Ali Feraoun, a réagi à certaines informations faisant état de la non-islamité de son père. Une information colportée par certains sites électroniques qu’il renie en bloc.

Le fils de Feraoun a précisé que son père était musulman.  « Feraoun était un homme du peuple! Mouloud Feraoun n’était pas fanatique mais musulman comme les Kabyles et les Algériens de son époque, comme je le suis aujourd’hui! De Février 1962 jusqu’au 7 mars 1962, FERAOUN a, comme moi et comme notre mère, fait son dernier ramadhan», Précise Ali Feraoun. Ce dernier est allé même jusqu’à affirmer que son père lisait le coran. Difficile de confirmer cette information qui ne se base sur aucun argument, d’autant plus que Mouloud Feraoun ne maîtrisait pas l’arabe comme tous les Kabyles de l’époque. Peut être qu’il prononçait des mots en arabe populaire, mais pas le vrai arabe du coran.

De toute façon, l’auteur du célèbre roman “Le fils du pauvre” n’a jamais abordé le sujet de la religion dans ses écrits. Musulman, non musulman ou autres, rien n’altère sa dimension d’écrivain de renom international. Dommage que les nouvelles générations ignorent même son existence. Le Pouvoir algérien a toujours banni et même liquidé physiquement  les intellectuels et artistes kabyles. Lire ses œuvres est plus important que de polémiquer sur ses pratiques religieuses qui sont d’ordre personnel.

Lounès B pour Tamurt 

Laisser un commentaire