Ambitieuse, Savtchenko appelle à des élections anticipées



À peine libérée, Nadejda Savtchenko a fait une entrée brutale dans la politique ukrainienne. Affirmant maintenant que « le peuple ukrainien mérite un meilleur gouvernement », elle appelle d’urgence à organiser des élections. D’ailleurs, le poste présidentiel, lui aussi, semble intéresser la pilote.

Pleine d’ambitions, la pilote militaire Nadejda Savtchenko, graciée il y a deux semaines par le président russe, fustige le gouvernement actuel de son pays et n’exclut pas sa candidature au poste de président pour sauver la situation.

« Le peuple ukrainien mérite un meilleur gouvernement que celui d’aujourd’hui », a-t-elle déclaré dans une interview accordée à l’agence AP, ajoutant qu’il était nécessaire d’organiser des élections anticipées afin de faire entrer de nouveaux visages au gouvernement.

Le gouvernement actuel n’a pas répondu aux attentes du peuple, a souligné Mme Savtchenko.

Une fois de plus, Mme Savtchenko s’est dit prête à assumer les fonctions présidentielles dans son pays.

« Je suis prête à devenir présidente du peuple ukrainien, si celui-ci arrête de vendre et de dévoyer son suffrage », a annoncé la pilote à Reuters.

Selon elle, cela pourrait arriver à la prochaine élection présidentielle. Mais Mme Savtchenko ne compte pas griller les étapes, estimant qu’elle doit d’abord se sentir « suffisamment qualifiée » et être soutenue par le peuple.

En mars dernier, la justice russe avait condamné Nadejda Savtchenko à 22 ans de prison ferme pour complicité dans le meurtre des journalistes russes Igor Korneliouk et Anton Volochine. Fin mai, le président russe Vladimir Poutine a gracié l’intéressée à la demande des parents des victimes.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire