Anelka fustige la France et rappelle ses crimes en Afrique et en Algérie



Ce message risque de soulever un tollé en France!
L’ancien footballeur français, Nicolas Anelka, a posté un cri d’indignation aujourd’hui sur sa page Facebook, soulignant la politique paradoxale des autorités françaises.

Anelka a d’abord critiqué la France qui interdit le Burkini dont l’utilité est, selon lui, de « protéger » le corps et « respecter la femme », mais autorise les nudistes à Paris.

L’ancienne star du football français a, ensuite, affiché son « soutien à 200% » avec Serge Aurier, défenseur du PSG qui vient d’être condamné à 2 mois de prison ferme. Anelka fait ainsi le bilan d’une France raciste, notamment à travers ses médias qui interdisent entre autres Dieudonné et Tarik Ramadan.

Il a cependant fustigé ceux « qui aiment tellement cette France », qu’ils ont même oublié son « rôle au Mali, en Côte d’Ivoire, Centre Afrique, Antilles ou encore en Algérie ».

Ennaharonline.com

Laisser un commentaire