Appel à la mobilisation pour la stabilité du pays et au soutien du programme du président Bouteflika (partis et associations)



ALGER- Les parties de l’Initiative politique nationale pour le progrès dans la cohésion et la stabilité ont appelé, mercredi à Alger, à la mobilisation pour la stabilité du pays à travers le soutien au programme du président de la République et à l’Armée nationale populaire (ANP).

Lors d’un rassemblement tenu à la Coupole du complexe Mohamed-Boudiaf, les partis et les représentants de la société civile ont appelé les citoyens à se mobiliser pour faire face aux défis de la conjoncture actuelle pour la préservation de la stabilité du pays en apportant leur soutien au président de la République et l’ANP qui veillent à la sécurité du pays.

Dans son intervention, le secrétaire général du Front de libération nationale (FLN), Amar Saidani, a appelé les parties prenantes de l’initiative à « investir » le terrain à travers les wilayas afin d’exprimer leur soutien au programme du président Bouteflika et à l’ANP, déployée aux frontières pour veiller à la paix et la sécurité du pays.

Il a précisé, dans ce sens, que ce rassemblement « n’est pas dirigé contre qui que ce soit, mais plutôt pour le soutien au président de la République qui s’est sacrifié pour le pays et son édification », mettant en garde contre « les menaces qui guettent le pays », invitant les Algériens à « ne pas se laisser leurrer ».

Pour sa part, le président de Tajamou Amal Jazair (TAJ), Amar Ghoul, a déclaré que le rassemblement est « un message clair à tous ceux qui se font des illusions de voir l’Algérie se démembrer ou être entraînée par des agendas étrangers ».

Il a souligné que la présence de son parti à cette manifestation est l’occasion de « réitérer son attachement au programme du président de la République et apporter son soutien à l’ANP qui fait face quotidiennement au terrorisme et à la criminalité ».

Le secrétaire général de l’Alliance nationale républicaine (ANR), Belkacem Sahli, a appelé, de son côté, au « rétablissement de la confiance entre les citoyens et les institutions de l’Etat par la consolidation du dialogue, la crédibilité des cadres et l’exploitation de toutes les ressources nationales ».

Par ailleurs, les représentants des organisations et les associations dont l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), l’Union nationale des femmes algériennes (UNFA), l’Union nationale des paysans algériens (UNPA), l’Organisation des enfants de chouhadas et les Scouts musulmans, ont réitéré leur soutien au programme du président de la République qui « a tenu ses engagements et réhabilité le pays sur la scène internationale ».

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Laisser un commentaire