Après le Brexit, un référendum sur le monarchxit?



Un groupe antimonarchique britannique a félicité la reine à l’occasion de son 90e anniversaire à sa façon. Il se propose en effet d’organiser un référendum sur le maintien de la royauté en Angleterre. Mais il attendrait patiemment le décès de la reine pour remettre le sort du roi entre les mains de ses sujets.

Graham Smith, chef du groupe antimonarchique britannique « Republic », a proposé d’organiser un référendum sur le futur de la monarchie dans le pays, écrit aujourd’hui le journal Guardian. L’article a été mis en ligne le 21 avril, le jour du 90e anniversaire de la reine Élisabeth II, une date qui a suscité de nombreux hommages à la souveraine, souvent considérée comme le ciment de la société au Royaume-Uni. 

Mais la reine n’a pas de souci à se faire pour son trône, ce n’est qu’après le mort de la reine que les républicains anglais se proposent de tenir ce référendum. M. Smith semble avoir bien réfléchi et bien planifié le plébiscite qu’il promeut.

« On aura la possibilité de mener cette campagne entre les funérailles de la reine et le couronnement du roi en déclarant: attendez, c’est le XXIe siècle, si nous souhaitons avoir un nouveau chef d’État, ça vaut peut-être la peine de procéder à un vote? », a déclaré M. Smith. 

Il est allé plus loin en « félicitant » la reine à sa façon: « Joyeux anniversaire, Votre Majesté — mais la fin de la monarchie est proche », lit-on dans le magazine New Statesman.

Cependant, sa voix a peu de chances d’être entendue, couverte par le chœur de louanges et de félicitations sincères et plutôt bienveillantes adressées à la reine, la popularité de celle-ci étant plus élevée que jamais après plus de 64 ans de règne. 

Selon un sondage effectué récemment par le Guardian, le nombre de partisans de la monarchie au royaume atteint au moins 75%. Une autre étude indique que les Britanniques considèrent la reine Élisabeth II comme le meilleur monarque de l’histoire du pays. 

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire