Après une longue absence: Saâdani va multiplier ses sorties



L’homme le plus informé sur les secrets du sérail va certainement en dire plus sur le fameux remaniement ministériel qu’il avait annoncé à plusieurs reprises depuis plus de deux mois.

Le secrétaire général du FLN va rattraper le temps perdu. Amar Saâdani, qui a disparu des caméras de la télé, va revenir en force sur le terrain. «Le secrétaire général a prévu de tenir plusieurs activités dans les prochains jours», a affirmé, le porte- parole du parti. Contacté par nos soins, Hocine Khaldoune a fait savoir que la première sortie médiatique interviendra à la veille de la Journée internationale de la presse où il invitera la famille de la presse à une cérémonie. Amar Saâdani compte faire d’une pierre deux coups. Tout en rendant hommage à la presse, le secrétaire général ne va pas rater cette occasion de faire des déclarations fracassantes comme il a l’habitude de le faire.

Le secrétaire général va s’exprimer sur plusieurs sujets et faire probablement des révélations sur des sujets importants», a soutenu le porte-parole. Cette sortie qui coïncide quelques jours avant le congrès extraordinaire du RND, prévu les 5, 6 et 7 mai, est loin d’être le fait du hasard. Bien au contraire, Saâdani semble avoir bien fait ses calculs pour ne pas laisser le champ libre à son rival du RND. Le chef de file du parti majoritaire fera tout pour détourner l’attention de l’opinion publique et médiatique du rendez-vous du RND.

Saâdani, qui s’est attaqué à plusieurs reprises à Ouyahia, ne renoncera pas à le faire encore une fois pour lui tomber dessus. Connu pour être une grande gueule, Saâdani mène une véritable cabale contre Ahmed Ouyahia en allant jusqu’à demander son départ de la Présidence et en l’accusant de ne pas être fidèle au président de la République. Des déclarations qui n’ont pas laissé de marbre le premier concerné. Ahmed Ouyahia qui a toujours refusé d’entrer dans la polémique avec son allié du FLN a fini par cracher le morceau. «Je m’honore de la confiance de Monsieur le président de la République Abdelaziz Bouteflika. C’est grâce à cette confiance qu’il m’a nommé directeur de son cabinet. Je suis tout aussi honoré de la confiance du président du FLN», avait affirmé Ahmed Ouyahia lors d’une conférence de presse qu’il a animée à l’issue du congrès régional des wilayas du Centre. M.Ouyahia a fait croire que le plus important pour lui est sa relation avec le président du parti et qu’il n’accorde pas assez d’importance aux propos de Saâdani.

«Il est libre de ne pas me faire confiance», avait-il martelé en faisant allusion à Saâdani. Ainsi, le duel n’est pas fini.

Le secrétaire général du FLN va sans doute en rajouter une couche lors de sa sortie médiatique. Ce dernier n’arrive pas à avaler la pilule quant au refus du RND de participer au grand meeting de l’initiative du Front commun qu’il a tenu le 30 mars dernier à la Coupole. La publication de la photo du président de la République par le Premier ministre français Emmanuel Valls sur Twitter est une autre affaire sur laquelle est attendu Saâdani. La presse qui a vivement commenté le silence du secrétaire général n’hésitera pas à revenir à la charge. Cette action a soulevé une large campagne d’indignation au sein de la classe politique et du mouvement associatif. Des chefs de partis proches du pouvoir et de l’opposition se sont exprimés sur ce sujet, ce qui a suscité des interrogations sur la personne de Saâdani.

«Le secrétaire général ne s’est pas exprimé personnellement pour la simple raison qu’il était en déplacement officiel en Chine», a affirmé M.Khaldoune en rappelant toutefois que la direction était la première à réagir sur l’affaire de la publication de la photo du président dans la Une du journal Le Monde et le tweet de Valls.
Enfin, l’homme le plus informé sur les secrets du sérail va certainement en dire plus sur le fameux remaniement ministériel qu’il avait annoncé à plusieurs reprises depuis plus de deux mois.

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Lexpressiondz.com

Laisser un commentaire