Attentat au Pakistan: l’AG l’ONU condamne « un mépris total pour l’humanité »



NEW YORK (Nations Unies) – Le Président de l’Assemblée générale (AG) de l’ONU, Mogens Lykketoft, a condamné dimanche l’attentat perpétré plus tôt dans la journée à Lahore, dans l’est du Pakistan, estimant qu’il démontrait « un mépris total pour l’humanité ».

« Le meurtre de tant de personnes innocentes, y compris de nombreuses familles (…) montre un mépris pour l’humanité », s’est indigné M. Lykketoft, qui s’est dit « consterné » par cet acte horrible.

Pour le responsable onusien, les actes de terrorisme sont injustifiables quelle que soit leur motivation, tout en avertissant que le terrorisme sous toutes ses formes et manifestations constitue l’une des menaces les plus graves à la paix et à la sécurité nationales et internationales.

De tels actes, a-t-il poursuivi, n’ont pas de place dans le monde moderne et ne font que renforcer la détermination des gouvernements du monde entier à poursuivre les individus à leur origine.

Ban Ki-moon condamne un attentat « épouvantable »

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a condamné l’attentat-suicide ayant fait au moins 65 morts dimanche à Lahore, grande ville de l’est du Pakistan, le qualifiant d’ »acte de terrorisme épouvantable ».

« Le secrétaire général condamne fermement l’attentat-suicide aujourd’hui (dimanche) dans le parc Gulshan-e-Iqbal, dans la ville pakistanaise de Lahore », indique un communiqué de l’ONU.

« Le secrétaire général demande que les auteurs de cet acte de terrorisme épouvantable soient amenés rapidement devant la justice », ajoute le document.

M. Ban, présentant « ses condoléances aux victimes et leurs familles » et exprimant « sa solidarité avec le peuple et le gouvernement du Pakistan », a appelé les autorités « à faire tout (leur) possible pour mettre en place des mesures de protection permettant d’assurer la sécurité de tous les individus, y compris les minorités religieuses vivant dans le pays ».

Les autorités s’attendent à ce que le bilan de l’attentat s’aggrave encore. Des billes métalliques se trouvaient dans la bombe actionnée par le kamikaze, augmentant encore son pouvoir de destruction.

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Laisser un commentaire