Attentats de Paris: quelques jours avant, la CIA s’attendait à « quelque chose »



Quelques jours avant les attentats de Paris de novembre dernier, les services secrets savaient que le groupe terroriste Etat islamique préparait quelque chose, a déclaré le directeur de la CIA John Brennan.

Il n’a cependant pas expliqué les raisons du silence de son agence là-dessus.

Dans la soirée du 13 novembre, une série d’attaques terroristes ont été perpétrées à Paris et à Saint-Denis. Ainsi, trois kamikazes se sont faits exploser près du Stade de France, un autre groupe a mitraillé des terrasses de café et de restaurant dans le nord-est de Paris, enfin trois autres terroristes ont pris des otages dans la salle de concert du Bataclan. Le bilan des attentats est de 130 morts et plus de 350 blessés. 

« Quelques jours avant, nous étions au courant que Daech préparait quelque chose. Mais les personnes impliquées ont utilisé des moyens de communication inaccessibles aux forces de sécurité », a dit John Brennan dans une interview accordée à la chaîne de télévision CBS News.

Il a précisé que les djihadistes de Daech avaient recours à des moyens auxquels les services secrets ne pouvaient pas avoir le plein accès, notamment à cause de l’utilisation de communications cryptées.

Le chef de la CIA a également souligné que les services de renseignement étaient parvenus à prévenir plusieurs attaques terroristes en Europe. 

« Croyez-moi, les services de sécurité et de renseignement sont parvenus à prévenir de nombreuses attaques et à arrêter des terroristes partis probablement de l’Irak vers la Syrie et, ensuite, vers l’Europe », a noté John Brennan.

D’après lui, malgré ces succès, il faut néanmoins avoir les capacités techniques et les ressources humaines à la hauteur du défi que représente la lutte contre le terrorisme. 

Lire l’article depuis sa : Source

Laisser un commentaire