Au 2ème semestre 2015 : Baisse de près de 20% des immatriculations des véhicules neufs



Les immatriculationsdes véhicules neufsont baissé de prèsde 20%. Cependanten termede véhicules neufs,une baisse de plusde 39.000 véhicules(-19,88%) est constatée au deuxièmesemestre 2015 comparativementà lamême période de2014, selonle dernier bilan del’ONS.Le nombre de véhiculesimmatriculés et réimmatriculés durant le 2èmesemestre 2015 s’est élevé à776.423 unités, dont 158.065véhicules neufs, indiquent lesderniers chiffres de l’Officenational des statistiques (ONS).

Le second semestre 2015 aconnu une légère progressiondes immatriculations de 76.000véhicules supplémentaires parrapport à la même période en2014. Par rapport au 1er semestre2015, les immatriculationsdes véhicules ont augmenté de6,50%, soit l’équivalent de47.000 unités, selon les donnéesstatistiques de l’ONS.Les nouvelles immatriculationsont été enregistrées essentiellementdans deux types: les véhiculesde tourisme (72%) et lescamionnettes (18%), préciseencore la publication de l’Office.Le dernier semestre de l’annéeprécédente a été marqué par une »forte baisse » des importationsde véhicules à 91.425 unités, et158.065 véhicules immatriculésdéfinitivement, soit -50,93%,relève l’Office.Sur le chiffre global de(776.423) des véhicules immatriculés et réimmatriculés, les véhiculesde tourisme viennent entête avec 72,87% (565.804 unités), puis les camionnettes avec18,44% (143.191), les camions3,62% (28.113), les remorques1,33% (10.292), les autocarsautobus0,78% (6.051), les tracteursroutiers 1,05% (8.121).Le nombre des véhicules immatriculés et réimmatriculés durantle 2ème semestre 2015 restedominé par les marques européennes (françaises et allemandes)et asiatiques (sud-coréenneset japonaises).

Au total 91.425unités avaient été importées audeuxième semestre de 2015,selon les Douanes algériennes,soit une baisse de 50% par rapportà la même période en 2014durant laquelle 186.330 véhiculesavaient été importés.Selon l’ONS, 63,28% des voituresroulent à l’essence contre36,72% au gasoil. Plus de lamoitié des voitures de tourisme(53,90%) utilisent l’essencecomme source d’énergie et 19,95% le gasoil. La répartition des immatriculationset réimmatriculationsdurant la période de référenceselon la wilaya montre que lesgrandes villes dominent le parcnational automobile. La wilaya d’Alger vient en têteavec 27,23% (43.045 véhicules), puis Tizi-Ouzou (5,24%, 8.279), Oran (5,18%, 8.190),Constantine (3,36%, 5.318) etBatna avec 3,30%, soit 5.212unités.Pour l’année 2015, l’Algérieavait importé 300.000 unitéscontre 439.637 unités en 2014 (-32%) et la facture des importationsdes véhicules s’est établie à3,781 milliards de dollars, sontune baisse de 40,3% par rapportà 2014, rappelle-t-on.

Lemaghrebdz.com

Laisser un commentaire