Au Qatar, une Néerlandaise condamnée à un an de prison pour avoir été violée



Un tribunal du Qatar a condamné une Néerlandaise qui a porté plainte pour viol à un an de prison avec sursis pour adultère.

Laura, une Néerlandaise âgée de 22 ans arrêtée en mars dernier par la police qatari alors qu’elle voulait porter plainte pour viol, a été condamnée par un tribunal du Qatar à une amende de 800 dollars et un an de prison avec sursis pour avoir eu des relations sexuelles hors mariage ce qui est interdit dans ce pays conservateur. Elle n’a pas assisté à l’audience.

Selon la jeune femme, le 14 mars dernier, elle s’est rendue dans un hôtel qatari où la consommation d’alcool était autorisée aux étrangers. Après avoir bu une boisson elle s’est rendue compte que quelqu’un avait ajouté quelque chose dans son verre. Le jour suivant elle s’est retrouvé dans une chambre d’hôtel inconnue et a compris qu’elle avait été violée.

La police a également arrêté un étranger qui avait violé de la jeune Néerlandaise. Il a été condamné à 100 coups de fouet pour les relations sexuelles hors mariage et à 40 coups de fouet pour la consommation d’alcool.

En vertu de l’article 1 de la Constitution du Qatar, les normes de la charia sont une source principale et fondamentale de la législation du pays. Cela concerne notamment les lois règlementant les relations familiales. Dans le même temps, un grand nombre de lois qataries ont un caractère laïc.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire