Au Salon du tourisme d’Alger, tout est fait pour attirer les Algériens… vers l’étranger



À 15 jours de l’ouverture officielle de la saison balnéaire, les agences de voyages algériennes et étrangères mettent le paquet pour attirer un maximum de voyageurs algériens… vers l’étranger. 256 exposants dont 23 représentants d’une quinzaine de pays arabes et étrangers sont réunis depuis dimanche 15 mai à la Safex, aux Pins maritimes, à l’occasion de la 17e édition du Salon international du tourisme et des voyages.

Pavillon C, ambiance de vacances. La foule est en effervescence devant le stand de « Dam Tours ».  La seule agence de voyages qui détient les droits depuis la fin des années 1990 pour la destination Grèce, a décidé de faire découvrir le « Bouzouki » aux visiteurs du Salon.

Au Salon du tourisme d’Alger, tout est fait pour attirer les Algériens… vers l’étranger

© TSA Algérie

Un circuit en « Mamma mia » trip

De jeunes danseurs habillés dans la tradition grecque, tout de noir vêtus avec ceinture et couvre-chef bordeaux, dansent au milieu des gens. Un spectacle très coloré, un avant-gout pour ceux qui choisiront cette destination. Et ils devraient être nombreux cette année, malgré la crise. « L’année dernière, nous avons enregistré 700 départs. Cette année, c’est déjà plus du double. Et la saison n’a pas encore commencé », s’enthousiasme Hakim Harchi, responsable de Dam Tours.

Dam Tours propose un circuit inspiré du film « Mamma mia » avec Meeryl Streep et Pierce Brosnan. Les voyageurs se verront plonger dans la séquence romance entre la maison, le village et l’église qui a accueilli « le mariage » des stars américaines dans le film. « Nos tarifs sont étudiés. Ils conviennent aux salaires moyens. Le séjour revient sans la billetterie à 30.000 dinars. Avec le billet et transfert, c’est 120.000 Da pour 9 jours », détaille M. Harchi. L’offre comprend également les frais du visa Schengen dont les formalités sont gérées par l’agence. C’est moins cher en rapport qualité/prix que les destinations comme le Maroc et la Turquie, précise-t-il.

Au Salon du tourisme d’Alger, tout est fait pour attirer les Algériens… vers l’étranger

 Hakim Harchi, responsable de Dam Tours © TSA Algérie

Un tourisme local en crise

Mohamed Azzouz est le président de la Fédération nationale des offices du Tourisme (FNOT) en Algérie. Pour lui, même si le salon connait une participation plus importante, notamment concernant les agences étrangères par rapport aux autres années, le tourisme en Algérie est toujours en crise.

« Je pense vraiment qu’il faut le prendre en charge. Il faut absolument une volonté politique. Ce secteur est la deuxième ressource en devises après les hydrocarbures. Comme ce dernier commence à décliner, il va falloir trouver une manière de promouvoir le tourisme notamment le volet domestique », souligne le président du FNOT. M. Azzoug déplore le fait que les Algériens choisissent de plus en plus de passer leurs vacances à l’étranger au lieu de leur pays.

Pour ce salon, le FNOT a choisi un slogan très patriotique : « Découvre ton pays d’abord ». Mais quand on tente de se renseigner au stand de la direction du tourisme de la wilaya de Tipaza, les choses se compliquent.

Au Salon du tourisme d’Alger, tout est fait pour attirer les Algériens… vers l’étranger

© TSA Algérie

Tipaza « sans complexe» !

M. Dekkar est employé dans cette direction. Pour lui « à Tipaza, il y a des plages, trois grands complexes, des campings…. Tout pour accueillir comme il se doit les estivants ». Sauf que les campings ne sont pas forcément ouverts au public.

Concernant les complexes touristiques, le « Set » ne rouvrira ses portes qu’en 2017. Les deux autres complexes ne fonctionnent qu’à moitié de leurs capacités puisqu’ils sont en pleine restauration. Le responsable ne sait pas s’ils seront opérationnels avant l’ouverture officielle de la saison estivale 2016.

50% de réduction au stand Air Algérie

La compagnie aérienne « Air Algérie » a opté pour le slogan « Offrez-vous le monde ». Elle propose des réductions à 50% sur toutes les destinations nationales et internationales. Seulement il faudra acheter son billet avant le 19 mai. La compagnie nationale offre également 25% de ristourne supplémentaire pour les enfants âgés entre 2 et 11 ans.

Bientôt un vol direct : Alger – Sharm Sheikh

Atef Esmaeil Hasan est le directeur de l’agence égyptienne « Moods travel ». Pour lui, les Algériens sont d’excellents clients. « En général, les touristes algériens prennent trois jours au Caire et 4 à 6 jours à Sharm Sheikh. En une saison, nous recevons 500, touristes algériens juste pour notre agence », détaille-t-il. Le seul problème, selon lui, est celui du transport. « Avec plus de lignes, je pense que c’est toute l’Algérie, qui se précipitera en Egypte ».

Une ligne devrait ouvrir dès juillet prochain. « Pour l’instant, il ne manque que l’accord avec l’aviation civile algérienne pour que la compagnie Air Cairo commence ses vols. Nous envisageons deux vols par semaines ».

Il ajoute : « D’ailleurs, nous nous sommes arrangés pour que le visa soit octroyé le jour même de la demande aux touristes algériens ».

Au Salon du tourisme d’Alger, tout est fait pour attirer les Algériens… vers l’étranger

© TSA Algérie

Source : tsa-algerie.com / Samira Hadj Amar

Laisser un commentaire