Bac en Algérie : la population retrouve enfin le Web



La diète numérique est terminée pour les Algériens. Depuis vendredi, les réseaux sociaux volontairement bloqués depuis cinq jours par le pouvoir ont été rendus à leurs utilisateurs. Cette décision radicale avait été prise pour empêcher la divulgation avant les épreuves des sujets du baccalauréat, comme cela avait été le cas lors d’une première session début juin.

Plus de 555 000 candidats sur les quelque 800 000 qui avaient passé leur baccalauréat début juin ont été contraints de repasser leurs épreuves entre dimanche dernier et jeudi. Pendant ce laps de temps, tout le réseau Internet a connu de sérieux ralentissements voire de vraies coupures, et les médias sociaux comme Facebook et Twitter sont restés fermés pour les 20 millions d’internautes algériens.

Leparisien.fr

Laisser un commentaire