Batna : la CNAS s’attaque aux remboursements des faux malades



Dans le cadre de la lutte contre les prescripteurs et les bénéficiaires de congés de maladie et d’ordonnances de complaisance, des formes de fraude qui grèvent sérieusement son budget, la Caisse de la CNAS de la wilaya de Batna organise durant le mois de janvier des journées de sensibilisation l’ensemble des médecins notamment les privés et les praticiens du secteur public.

Ait-El Hocine Mourad, directeur de la CNAS de Batna, a indiqué au Matin d’Algérie, que « la CNAS ne rembourse que les malades réels prescrits par les spécialistes du domaine ». Le directeur a précisé que, désormais, « les contrôles à domicile par notre organisme continuera à se faire et sera suivi par l’administration afin de mettre un terme aux abus signalés ». Cette opération vise à atténuer un tant soit peu les dépenses liées aux congés de maladie. En outre, « nous allons augmenter les visites à domicile pour des assurés sociaux ciblés suspectés de tricherie quant à leur état de santé réel », ajoute-t-il.

Selon Mourad Ait-El Hocine, « une nouvelle directive du ministre de l’Emploi et de travail, nous oblige dorénavant d’effectuer des visites au domicile des malades qui dispensent de congés de complaisance. Il assure que « la plupart d’entre eux, ont profité de leur congés de maladie abusifs pour voyager, ou de faire autre chose que de se reposer », déclare-t-il.

Aussi, il est à préciser que cette opération, inscrite dans le cadre de la politique de rationalisation des dépenses, ne touchera aucunement les droits du citoyen relatifs à la couverture sociale. Le but actuel est d’instaurer plus de transparence et de rigueur dans les dépenses de la sécurité sociale pour éviter que des gens malhonnêtes profitent d’un argent de congé payé non mérité, à noter que ce fléau met en danger tout le système de protection sociale. souligne-t-il.

Nos médecins seraient-ils conscients de la gravité de la situation financière de la CNAS et cesseront-ils de signer des arrêts de maladie de complaisance ?

Abdelmadjid Benyahia

Source : lematindz.net

Laisser un commentaire