Bouira: De 2 à 10 ans de prison pour un réseau de soutien au terrorisme



La cour de Bouira a rendu, hier, son verdict dans l’affaire du réseau de soutien au terrorisme, démantelé en juin 2016 par les services de la gendarmerie de Bouira. Sur les 4 accusés, 3 ont été condamnés et un autre a été relaxé. En effet, après plusieurs heures de délibérations, Derradj Slimane, alias Abou Ishak, a été condamné à 10 ans de prison pour constitution d’un groupe armé.

Le tribunal a également statué sur les cas de A. Khalil et O. Omar, en les condamnant à 2 ans de prison ferme, pour avoir contribué au financement et à l’alimentation des maquis environnants en produits médicaux, denrées alimentaires, mais aussi renseignements sur les déplacements et activités des services de sécurité.

Liberte-algerie.com

Laisser un commentaire