Boumerdès : un dangereux terroriste abattu par l’ANP, l’opération se poursuit



Les unités de l’ANP mènent actuellement une opération antiterroriste dans la commune de Baghlia, annonce le ministère de la Défense.

Les unités de l’Armée nationale sont en plein « opération de fouille et de ratissage près de la commune de Baghlia, dans la wilaya de Boumerdès. Premier bilan : le terroriste H. Djamel a été mis hors d’état de nuire, dans l’après-midi de jeudi 6 octobre. Qualifié de dangereux terroriste recherché, H. Djamel a rejoint les groupes terroristes en 1994. Selon le site d’informations spécialisé menadefense, le terroriste s’appelle Djamel Hennab. C’est un ancien bras droit de Abdelmalek Droukdel chef d’AQMI. Djamel Hennab était le chargé du recrutement pour l’organisation terroriste Aqmi.

Le MDN précise pour sa part qu’un pistolet automatique et une quantité de munitions ont été récupérés lors de cette opération qui est toujours en cours.

Les terroristes de Batna identifiés

Le ministère de la Défense dans un autre communiqué publié jeudi que quatre des cinq terroristes éliminés par l’ANP à Djebel Oustili, dans la wilaya de Batna, le 29 septembre ont été identifiés. Il s’agit de B. Messaoud dit « Errous », Z. Mohamed dit « Timou », N. Seifedine dit « Abou Doujana » et S. Haroun.

A Tipaza cette fois, un détachement de l’ANP a détruit, mercredi 5 octobre 2016, un atelier de fabrication d’explosifs, 18 casemates pour terroristes et deux bombes de confection artisanale, suite à une opération de fouille et de ratissage, affirme le MDN. Dimanche dernier, c’est sur un important arsenal de guerre qu’un détachement de l’ANP a mis la main, grâce à l’exploitation d’un renseignement. Soit une cache contenant un important lot d’armements de 33 pièces et de munitions.

Il n’y a pratiquement plus une semaine sans que le ministère de la Défense n’annonce des opérations d’élimination de terroristes ou tout au moins la récupération d’importants lots d’armes. Ces éléments d’informations nous apprenent deux choses au moins. Que l’ANP continue de porter d’importants coups aux réseaux terroristes, mais aussi que ces derniers sont toujours actifs dans le pays, en dépit de toutes les déclarations rassurantes de certains officiels.

Sofiane Ayache

Source : lematindz.net

Laisser un commentaire