Ce « monstre » endormi du Pacifique qui inquiète les scientifiques



Une équipe internationale de l’Institut Alfred Wegener pour la recherche polaire et marine (Allemagne) a découvert un « monstre géant » dans les profondeurs de l’océan Pacifique.

Ce monstre est d’autant plus dangereux qu’il n’a de cesse de remonter à la surface, ce qui inquiète les chercheurs. Et pour cause!

Il s’agit en fait d’une accumulation importante de gaz carbonique (CO2), dont l’origine remonte à l’Âge de glace. Selon les scientifiques, ce gaz à effets de serre s’est accumulé pendant au moins 800.000 ans dans l’océan Pacifique, notamment dans sa partie sud (hémisphère austral), à cause d’une baisse importante de la température ambiante.

Ce dioxyde de carbone, poursuit la revue Nature Communication, constitue une bombe à retardement: une fois remonté à la surface, le gaz s’échappe progressivement dans l’atmosphère, ce qui ne tardera pas à provoquer un réchauffement climatique accru à l’échelle mondiale.

Ces derniers temps, l’océan Pacifique se venge de l’attitude irresponsable de l’homme vis-à-vis de la nature. Ainsi, cinq îles des Salomon, dans le Pacifique, ont disparu en raison de la montée des eaux et de l’érosion côtière, selon une étude scientifique australienne publiée samedi, et six autres sont fortement touchées.

Les cinq îles qui ont totalement disparu étaient des îles non habitées, mais porteuses de végétation, d’une superficie allant jusqu’à cinq hectares et que les pêcheurs utilisaient parfois comme escale.

Sur les six autres îles touchées, l’érosion de la côté a précipité une dizaine de maisons dans la mer ces cinq dernières années et obligé deux villages à se relocaliser plus à l’intérieur des terres.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire