Ce papier toilette anti-ukrainien fabriqué aux Pays-Bas



Alors qu’un référendum sur l’association économique entre l’Union européenne et l’Ukraine doit avoir lieu prochainement, les Néerlandais ont produit un papier toilette prônant la non ratification de ce document.

Le référendum sur l’association avec l’Union européenne, qui se tiendra le 6 avril, peut échouer, les Néerlandais sont de moins en moins prêts à valider par leur vote ce document.

Les arguments contre la ratification de l’accord sur l’association de l’Ukraine avec l’UE apparaissent régulièrement dans les médias néerlandais et sont même imprimés sur du papier toilette.

Désormais, dans les latrines du pays, il est possible de trouver du papier toilette avec un appel à refuser l’association. Et c’est l’argent des contribuables néerlandais qui ont été utilisé à cette fin, rapporte le journal local NRC.

Le journal a publié une photo du « papier toilette anti-ukrainien » en ayant dédié un gros article pour l’analyse des arguments contre l’intégration européenne de l’Ukraine.

L’article indique que ce papier toilette a été produit par la société néerlandaise Raspoetin BV. Elle a reçu une subvention du gouvernement de 48.000 euros, affectée à cette fin dans le cadre de la campagne contre la signature de l’accord, pour faire 100.000 « rouleaux de propagande ». Ensuite, des étudiants volontaires les ont distribués.

« Cet accord est un morceau de merde. Et si c’est un morceau de merde, vous avez besoin de papier toilette », a déclaré le représentant de Raspoetin BV, Ruben Marsman, en commentant le sujet de la production de ce papier hygiénique.

Les organisateurs de cette action n’ont pas pu s’empêcher d’offrir un rouleau de papier toilette au ministre néerlandais des Finances, qui a exprimé son regret concernant la façon dont les fonds avaient été dépensés. Il a indiqué qu’il avait « honte qu’aux Pays-Bas de l’argent soit dépensé en papier toilette ».

Toutefois, l’article précise que le gouvernement a alloué 30 millions d’euros de budget à la campagne des partisans de l’association et au référendum en général. Apparemment, ces fonds pourraient être utilisés à meilleur escient.

Selon un sondage de I&O Research, qui comprend environ 2.500 répondants, plus de 57% des Néerlandais vont dire « non » à l’association de l’Ukraine avec l’Union européenne.

Une autre étude, effectuée à la demande de l’émission de télévision néerlandaise EenVandaag, a montré des résultats encore plus désastreux pour Kiev — plus de la moitié des personnes interrogées ont dit qu’elles allaient voter contre l’accord et un quart ne soutiendra « probablement » pas le document le jour du scrutin.

Toutefois, si le taux de participation ne dépasse pas 30%, le gouvernement ne prendra pas en compte les résultats du référendum. En outre, le parlement des Pays-Bas a déjà approuvé l’accord d’association, c’est pourquoi ce référendum n’est qu’un outil « consultatif ».

«Anti-Ukrainian» toilet paper?!

Dutch company hands out TOILET PAPER denouncing EU-Ukraine deal

Опубликовано RT Play 18 марта 2016 г.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire