Ces BD turques qui apprennent aux enfants à mourir en martyr



Le dernier numéro du « Magazine pour enfants » publié par l’Office turc des affaires religieuses apprend aux enfants pourquoi mourir pour la foi est une bonne chose.

L’éducation des enfants est une condition sine qua non afin de former l’opinion publique et de forger la conscience du peuple tout entier. 

Alors que les Européens luttent pour que des livres pour enfants montrent non seulement des femmes mais également des hommes exerçant des tâches ménagères, la Turquie applique une autre approche.

Ces BD turques qui apprennent aux enfants à mourir en martyr
BD turque

Etant donné qu’un dessin vaut mille commentaires, nous vous présentons la traduction d’une bande dessinée publiée par l’Office turc des affaires religieuses.

Dialogue numéro 1.

« Ce que c’est chouette d’être martyr! », dit le père.

« Papa, as-tu déjà songé à devenir martyr? », demande le fils.

« Bien sûr, fiston. Qui est-ce qui ne veut pas aller dans les cieux? », conclut le père.

Dialogue numéro 2.

« J’aimerais devenir martyre! », s’écrit une fillette.

« Mais tu ne peux pas devenir soldat », rétorque son frère.

« Si l’on souhaite quelque chose très fort, Allah donnera une telle possibilité! », répond la mère.

Dialogue numéro 3.

« Qui sait si cela fait mal d’être martyr? », demande le fils en regardant des tombes au-dessus desquelles flottent des drapeaux turcs.

« Les martyrs ne souffrent pas mon fils », explique doctement le père.

De leur côté, les psychologues tombent d’accord pour affirmer que des stéréotypes religieux agressifs sont imposés aux enfants turcs depuis leur plus jeune âge.

« Ces derniers temps, la religion s’est transformée en un véritable instrument politique. Le gouvernement ne cherche même pas à le cacher. L’Office turc des affaires religieuses touche plus d’argent que certains autres ministères pris ensemble », a déploré un psychologue turc.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire