Chaînes privées : dernière mise en demeure avant fermeture ?



Le ministère de la Communication a mis en demeure, pour la dernière fois, mardi, les chaînes de télévision exploitant un service de communication audiovisuelle de manière illégale en Algérie, indique un communiqué du ministère, rapporte l’agence officielle.

Le ministère rappelle « pour la dernière fois que toute activité de communication doit être exercée sur le territoire national dans le respect strict des dispositions législatives et réglementaires y afférentes et qu’il veillera, chaque fois qu’il est nécessaire, à l’application de la loi dans toute sa rigueur contre tout contrevenant », ajoute la même source.

Actuellement, seules quatre chaînes de télévision sont agréées : Ennahar TV, Echorouk TV, El Djazairia TV et Dzair TV. Une soixantaine de chaînes, domiciliées à l’étranger émettent en Algérie. Parmi elles, beaucoup possèdent des bureaux et des rédactions employant plusieurs dizaines de personnes chacune.

| LIRE AUSSI : L’installation de l’Autorité de régulation reportée : un sursis pour les chaînes privées

Lire l’article depuis sa source : tsa-algerie.com

Laisser un commentaire