Clinton en léger recul dans les intentions de vote après la tuerie d’Orlando



Suite à l’attentat d’Orlando, le milliardaire américain Donald Trump, candidat républicain à la présidentielle, développe davantage sa rhétorique antimusulmane.

L’avance d’Hillary Clinton sur Donald Trump dans les intentions de vote pour la présidentielle américaine du 8 novembre s’est légèrement réduite depuis la semaine dernière, selon le premier sondage Reuters/Ipsos publié après la tuerie d’Orlando.

Le candidat républicain a réitéré depuis sa proposition d’interdire provisoirement aux musulmans l’accès au territoire américain et a reproché à Barack Obama de ne pas faire le nécessaire contre « le terrorisme islamiste radical », tandis que sa rivale démocrate a mis en garde contre les amalgames.

Le sondage, réalisé de vendredi à mardi, crédite l’ex-secrétaire d’Etat de 11,6 points d’avance sur l’homme d’affaires new-yorkais, alors qu’elle en comptait 13 cinq jours plus tôt. 33% des sondés sont prêts à voter pour le candidat républicain, tandis que 44,6% se prononcent en faveur de la démocrate (22,4% s’abstiennent).

La fusillade qui a éclaté dans la nuit du 11 au 12 juin dans le night-club gay Pulse d’Orlando, en Floride, a fait 49 morts et 53 blessés. La police a tué le tireur, Omar Seddique Mateen, lors d’un échange de tirs au bout d’une confrontation de trois heures. Selon le FBI, M.Mateen a appelé le numéro d’urgence 911 avant la fusillade pour déclarer qu’il soutenait le groupe terroriste Etat islamique (Daech). L’Etat islamique a revendiqué la fusillade, même si l’enquête doute que l’attaque ait été effectivement coordonnée avec les dirigeants du groupe. Le président américain Barack Obama a qualifié la fusillade d’attentat terroriste.

M.Trump a commenté l’attaque avec ferveur. Selon le milliardaire, le président actuel, le démocrate Barack Obama, doit reconnaître la gravité de la menace que représente le terrorisme islamique pour les Etats-Unis ou démissionner.  

« Le président a-t-il l’intention de prononcer enfin les mots +terrorisme islamiste radical+? Sinon, il doit immédiatement démissionner dans le déshonneur », a déclaré Donald Trump sur Twitter.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire