CNCPPDH: Le Prix des droits de l’Homme décerné à Lakhdar Brahimi



Le prix des droits de l’Homme de la Commission nationale consultative pour la promotion et la protection des droits de l’Homme (CNCPPDH) a été décerné cette année au diplomate algérien Lakhdar Brahimi.

Cette distinction intervient dans le cadre de la célébration du 68ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme qui coïncide avec l’année africaine des droits de l’Homme qui dure tout au long de l’année 2016.

Sur ce sujet, Lakhdar Brahimi a affirmé que la situation des droits de l’Homme en Algérie était « en amélioration constante », mais « insuffisante », ajoutant qu’aucun pays dans le monde ne peut prétendre la perfection en matière des droits de l’Homme.

« Je ne pense pas qu’il y ait en Algérie quelqu’un pour prétendre que la situation des droits de l’Homme est exemplaire, mais force est de constater qu’elle est en amélioration constante et il faut poursuivre les efforts pour parvenir à cet objectif », a déclaré M. Brahimi en marge de sa distinction par la Commission nationale consultative pour la promotion et la protection des droits de l’Homme (CNCPPDH) qui lui a remis le Prix des droits de l’Homme dans sa troisième édition.

« Ce qui a été réalisé en Algérie depuis l’indépendance est une fierté pour tous les Algériens, mais l’Etat tout aussi que le citoyen doivent œuvrer à la promotion de ce volet « , a ajouté M. Brahimi. Reprenant une citation du président cubain Raoul Kastro affirmant que la garantie des droits de  l’Homme  nécessite pas moins de 62 critères, il a indiqué qu’ »aucun pays dans le monde ne réunit toutes ces conditions ».

Evoquant l’action de la Cour pénale internationale (CPI), dont il a déploré le rôle réduit, M. Brahimi a réitéré sa foi en la justice internationale et rappelé son enthousiasme lors de la création de cette instance en 1992,  ajoutant qu’aujourd’hui, il doute fortement en sa viabilité. Ce constat, il l’explique par le retrait de grands pays comme la Chine, l’Inde, les Etats unis et la Russie.

Reflexiondz.net

Laisser un commentaire