Comment l’armée a tué deux terroristes dont un émir de Daech à Skikda



L’armée a porté un nouveau coup dur au groupe Daech en éliminant, ce jeudi 13 octobre, à Skikda l’émir régional de l’Est du pays et un autre terroriste. Les deux terroristes ont été abattus lors d’une embuscade des forces de l’ANP à Oued Zhour, une zone de repli pour les groupes armés.

L’émir tué s’appelait Habbache Sadek, alias Aboud Doudjana. Il était activement recherché par les services de sécurité. Pour l’éliminer, les forces de l’ANP ont agi sur la base de renseignements, fournis notamment par les habitants de cette région. Les services de sécurité ont suivi ses déplacements avant de le localiser, de lui tendre une embuscade et de l’éliminer.

Aboud Doudjana avait des liens étroits avec Abou Hammam, le chef de la Katibet El Ghorab, qui est considérée comme étant la branche de Daech en Algérie. Originaire de Constantine, Abou Hammam, de son vrai nom Laouira, 40 ans, est traqué par les forces de sécurité.

Une rencontre devait se tenir dans les monts de Tamalous sur les hauteurs de Skikda entre Katibet El Ghoraba et ces deux terroristes tués. Les services de sécurité ont appris la tenue de cette réunion et ont lancé une grande opération de ratissage la semaine dernière dans les massifs d’Ain Kachra et Oued Zhour.

Source : tsa-algerie.com / Zineb Hamdi

Laisser un commentaire