Communauté nationale à l’étranger : facilité d’entrer en Algérie avec la carte d’identité jusqu’au 31 octobre



Les Algériens résidents à l’étranger n’ayant pas encore établi leurs passeports biométriques pourront entrer en Algérie sur présentation d’un passeport d’une nationalité étrangère et de la carte nationale d’identité jusqu’au 31 octobre, a affirmé ce samedi 18 juin la Radio Algérienne, citant une source consulaire à Paris.

« Dans le cadre des facilitations destinées à la communauté nationale établie l’étranger, la mesure permettant aux binationaux d’accéder au territoire nationale munis d’un passeport étranger et d’une pièce d’identité algérienne, a été prorogée jusqu’au 31 octobre 2016 », a précisé la même source.

Le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, avait annoncé cette décision au mois de mai dernier, lors de l’inauguration du nouveau siège du consulat de Créteil, sans préciser les délais.

« Le gouvernement a été appelé à prendre, dans des conditions particulières, la décision de permettre à ceux des compatriotes, qui n’ont pas encore leur passeport biométrique, s’ils disposent d’un autre passeport d’une autre nationalité, de pouvoir entrer en Algérie sur la base du passeport étranger et de la carte d’identité nationale », avait déclaré le ministre,

Il avait toutefois affirmé que cette facilité, « exceptionnelle, n’a pas vocation d’être permanente ».

« Ainsi, tous les compatriotes qui souhaitent entrer en Algérie, notamment pour la période du Ramadhan (…) ont cette possibilité », avait-il ajouté. Il a fait savoir que le gouvernement algérien a « à cœur de servir ses compatriotes dans d’autres circonscriptions, d’autres villes et d’autres pays ».

Huffpostmaghreb.com

Laisser un commentaire