Concours de chants dédié au Rebelle : Le Prix Matoub à Mourad Slimani



TIZI WEZZU (Tamurt) – C’est en présence de la sœur de Matoub Lounes, Malika, qu’a eu lieu, cette semaine à la maison de la culture Mouloud-Mammeri de Tizi Wezzu,  la finale du Concours annuel de chants « Matoub  Lounes ».

 Après une rude compétition sur scène ayant duré plusieurs jours, avec la participation de douze artistes en herbe, le Prix de la première édition de ce concours qui porte le nom du Rebelle est revenu au jeune talent Mourad Slimani. Ce dernier a réussi donc le pari, pas du tout facile, d’interpréter, dans la mesure du possible et de ses capacités vocales, quelques chansons de Lounes Matoub devant ses concurrents, des invités et un public ébloui par tant d’attachement au symbole Matoub.

Il y a lieu de noter que dans le même sillage un deuxième et un troisième prix ont été également attribués par les membres du jury à deux autres jeunes talents à savoir : Hamza Zabot et Sofiane Ait Menguellet. On regrettera toutefois qu’aucune voix féminine n’ait pu arracher l’un des trois premiers prix Matoub Lounes. Pourtant, elles ont été nombreuses à venir prendre part à ce concours, premier du genre depuis l’assassinat du Rebelle, les femmes dotées de belles voix et interprétant merveilleusement Matoub.

Toutefois et pour ne pas léser le sexe féminin pour lequel Matoub a dédié une grande partie de son œuvre poétique inégalée, trois prix ont été accordés aux meilleures voix féminines ayant fait partie des chorales. Les jeunes artistes primées à cette occasion sont Siham Bouaziz, Drifa Hennad, et Meliza Ameddah. Notons en outre que le jury composé de cinq membres a été présidé par Céline Leveille, nièce de Malika Matoub. Ce concours est organisé à l’occasion du dix-huitième anniversaire de l’assassinat de Matoub Lounes.

Tahar Khellaf pour Tamurt  

Lire l’article depuis sa source : tamurt.info

Laisser un commentaire