Constituer un front intérieur soudé pour préserver l’unité de l’Algérie



Le commandant général des Scouts musulmans algériens (SMA), Mohamed Boualleg a plaidé mardi à Batna pour « la constitution d’un front intérieur soudé pour préserver l’unité de l’Algérie ».

« Il faut faire preuve davantage de vigilance et de discernement et mettre de côté les divergences lorsqu’il s’agit de la sécurité, de l’unité et de la stabilité du pays », a affirmé Boualleg qui présidait à l’université l’ouverture d’une journée d’information sur le scoutisme à l’occasion du 80ème anniversaire de la création des SMA.

Accompagné des membres du bureau national des SMA et du wali de Batna Mohamed Salamani, l’intervenant a particulièrement insisté sur l’unité des rangs pour affronter les grands défis imposés par la conjoncture régionale et internationale.

Evoquant le rôle crucial assumé par les SMA depuis leur création en 1936, Boualleg a assuré que le mouvement demeurera « fidèle aux martyrs et principes de la Révolution du 1er novembre 1954 et les descendants du fondateur des SMA Mohamed Bouras seront « plus résolus quand l’unité et le devenir du pays sont en jeu ».

Cette initiative vise à renouer les liens entre les étudiants et les scouts comme cela l’a été en 1956 lorsque les étudiants ont décidé d’abandonner leurs classes pour les maquis, a estimé le commandant général des SMA qui a considéré que dans chaque bataille, « l’investissement dans la ressource humaine est primordial ».

La journée qui a réuni plus de 400 scouts de Batna, Constantine, Biskra et M’sila a été marquée par plusieurs expositions reflétant  les activités des SMA durant les 80 années de son existence.

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Laisser un commentaire