Coopérative des parlementaires et des fonctionnaires de l’APN: Quatre milliards de centimes dépensés pour une route impraticable



Les résidents de la coopérative immobilière Union et Volonté des parlementaires et des fonctionnaires de l’Assemblée populaire nationale, située sur la route de Saoula, ne savent plus à quelle porte frapper pour mettre un terme à une situation qui devient sérieusement problématique.

Ils sont contraints d’emprunter, pour accéder à leurs résidences (196 appartements et duplex), une route caillouteuse sur laquelle il convient de cahoter mais certainement pas rouler. Cette route coupe l’enceinte de la coopérative en deux parties, car à l’origine elle devait relier Sebala à Tixeraine sans passer obligatoirement par Saoula.

Il n’en demeure pas moins que la société chargée de la réalisation de cette route a encaissé 4 milliards de centimes (charge financière consentie par les coopérants) en 2005, sans jamais finaliser les travaux. Plusieurs mises en demeure lui ont été adressées, en vain. Les résidents ont mis encore une fois la main à la poche pour “rafistoler” un tant soit peu un tronçon de quelques mètres qui dessert les logements. Ils se réservent le droit d’engager des procédures légales contre la société défaillante.

Liberte-algerie.com

Laisser un commentaire