Coups de feu à Constantine : la version de la police



Des coups de feu ont été entendus ce mercredi matin dans le quartier de Ziadia à Constantine où s’est déroulée une arrestation musclée d’un homme qui a tenté d’agresser les policiers. Dans un communiqué, la sûreté de la wilaya de Constantine explique ce qu’il s’est passé.

     | LIRE AUSSICoups de feu à Constantine : ce qu’il s’est passé

« Aujourd’hui, vers 10h30, à la sortie du tunnel situé au carrefour Daksi Abdeslam, lors d’une opération de contrôle administrative et sécuritaire d’un véhicule, le conducteur a refusé de fournir les documents et de se soumettre au contrôle. Il tentait d’agresser les agents de la police et a ensuite pris la fuite. Le concerné a été arrêté par les éléments de la police judiciaire au niveau d’un carrefour dans le quartier de Ziadia. Il a opposé une farouche résistance », précise la sûreté de la wilaya de Constantine, qui ne fait pas état de coups de feu. « Après son arrestation, il a été conduit à la 12e sûreté urbaine et l’arme blanche qui était en sa possession a été saisie », ajoute la même source qui précise qu’il s’agit « bien d’un refus d’obtempérer » de la part d’un conducteur de véhicule.

Selon nos informations, le véhicule de l’automobiliste qui a tenté de fuir, a été utilisé par les terroristes qui ont assassiné un policier à Constantine le 27 octobre dernier.

Sur le même sujet :

  • Assassinat d’un policier à Constantine : qui sont les deux terroristes identifiés ?
  • Constantine, une semaine après l’assassinat d’un policier : inquiétudes et interrogations
  • Daech revendique l’assassinat d’un policier à Constantine
  • Le chef de Daech en Algérie serait parmi les assassins du policier à Constantine

Source : tsa-algerie.com / Zineb Hamdi

Laisser un commentaire