Criminalité urbaine : plus de 3 500 personnes arrêtées en un mois à Alger



Plus de 3 000 personnes ont été arrêtées par la police pour différents délits en septembre dernier à Alger, selon un communiqué de la DGSN.

« Les services de la Police Judiciaire de la Sûreté de Wilaya d’Alger ont traité durant le mois de septembre, 3 087 affaires, ayant entraîné l’arrestation de 3 518 présumés auteurs qui furent déférés par-devant les instances judiciaires compétentes, dont 1 190 pour détention et usage de stupéfiants et substances psychotropes, 340 pour port d’armes prohibées, et 1 988 pour divers délits », précise la même source.

La DGSN ajoute que la police a mené 1 001 opérations de maintien de l’ordre et que « parmi les affaires traitées, 268 affaires sont relatives aux atteintes aux biens, et 808 affaires ayant trait aux atteintes aux personnes, dont une affaire homicide volontaire ».

Par ailleurs, la police a enregistré « 13 811 infractions au Code de la route » et procédé au « retrait immédiat de 3 994 permis de conduire », selon la même source.

Source : tsa-algerie.com / Rafik Tadjer

Laisser un commentaire