CSC : Gomez : «Ce qui se dit dans les cafés ne m’intéresse pas»



Le coach du CSC, Didier Gomez, dit qu’il n’accorde aucun intérêt à ce qui se dit ces temps-ci sur son éventuel successeur, estimant qu’il y a plus important en ce moment avec les  enjeux de la fin de la saison. «Il se dit beaucoup de choses à ce sujet, on donne même des noms d’entraîneurs, mais sincèrement, ça ne m’intéresse pas. Je suis concentré sur mon travail et sur les matchs qui nous restent à jouer, car on doit assurer le maintien le plus vite possible », nous déclare-t-il.
«Je ne parlerai de mon avenir maintenant»
Concernant son avenir avec le CSC, le coach constantinois nous a fait savoir qu’il ne s’occupe pas de cela en ce moment : «On ne parle que de cela ces jours-ci et je vais faire en sorte de prolonger le suspense car je n’ai pas l’intention de parler de ce sujet.» «Il y a beaucoup de choses qui sont plus intéressantes et comme vous le savez, le CSC n’a pas encore assuré son maintien. Parler d’autre  chose et s’occuper d’autre  chose risque de nous perturber et de nous faire perdre notre concentration », a-t-il indiqué.
«Si vous voulez savoir si je reste ou non, revenez en fin de saison»
«Sachez toutefois, poursuit-il, que je ne suis pas du tout inquiet par rapport à cette question. Je suis tranquille, car au cas où vous ne le savez pas, je suis encore sous contrat jusqu’en 2017. Ce qui se dit ici et là, entre autres dans les cafés,  ne m’intéresse pas, d’autant que les propriétaires du club me font confiance et m’ont rassuré.» Gomez dira également : «Mais si vous voulez avoir la bonne information, il faut attendre la fin de la saison. Lorsqu’on aura assuré le maintien et mené l’équipe à bon port, on en reparlera et vous saurez alors si je vais rester ou non. Mais encore une fois, je dois dire que je suis bien dans cette ville et que je jouis du soutien de tous.»
«Mon parcours est très positif, je ne comprends pas tout ce manège»
Didier Gomez a tenu à parler de son parcours avec le CSC pour dire qu’il est très positif et qu’à partir de là, il ne voit pas pourquoi on songerait à se séparer de ses services. «L’équipe avait souffert durant la phase aller qu’elle avait achevée dans une position très délicate. Nous avons su redonner une âme à cette équipe par la suite et nous n’avons perdu que deux matchs et nous sommes très près de notre objectif, celui de réaliser le maintien», a-t-il tenu à souligner.

Lebuteur

Laisser un commentaire