Daech: un laboratoire d’armes chimiques découvert en Irak



Des militaires irakiens ont déclaré avoir détecté un laboratoire d’armes chimiques utilisé par des terroristes du groupe terroriste Etat islamique (EI ou Daech).

Le laboratoire a été découvert dans la ville de Hit, dans l’ouest du pays, dont les militaires irakiens viennent de rétablir le contrôle.

Le site recelait de grandes réserves de chlore et d’autres substances toxiques, ainsi que des équipements destinés à fabriquer des armes chimiques, d’après les militaires.

Des terroristes de Daech avaient déjà utilisé du gaz asphyxiant, selon certains médias, par exemple lors de l’attaque contre la ville irakienne de Taza. Les extrémistes ont tiré sur la ville des roquettes bourrées de substances toxiques, racontaient les habitants. Des centaines de personnes ont été empoisonnées.

En Syrie, des djihadistes de l’Etat islamique ont également utilisé des armes chimiques, selon les médias publics.

Début mars, des militaires américains ont intercepté un Irakien qui fabriquait des armes chimiques pour Daech.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire