Damas autorise l’accès à sept zones assiégées



SyrieL’aide humanitaire de l’ONU pourra être acheminée dans des régions laissées pour compte. Les convois se préparent à partir.

Le gouvernement syrien a approuvé l’accès à sept zones assiégées pour acheminer l’aide humanitaire de l’ONU, qui devrait arriver prochainement, selon l’OCHA, l’Office des Nations Unies pour l’aide humanitaire. «Nous avons compris que le gouvernement syrien a approuvé l’accès à sept zones assiégées», a annoncé mardi à l’AFP une porte-parole de l’OCHA, après la visite le même jour à Damas de Staffan de Mistura, émissaire spécial de l’ONU sur la Syrie.

Ces zones comprennent Deir ez-Zor, Foah, Kafraya in Idleb, Madaya, Zabadani, Kafr Batna et Madamiyet Elsham, a ajouté la porte-parole. «Les agences humanitaires et leurs partenaires préparent les convois pour ces zones, afin qu’ils puissent partir dès que possible les prochains jours», a-t-elle ajouté.

Staffan de Mistura avait annoncé, plus tôt dans la journée, l’envoi mercredi d’un convoi vers plusieurs villes assiégées par le régime ou des rebelles.

«Il est clair que c’est le devoir du gouvernement syrien d’atteindre tous les Syriens et de permettre à l’ONU d’apporter une aide humanitaire, après si longtemps», a-t-il dit mardi aux journalistes après une seconde réunion, à Damas,avec le ministre syrien des Affaires Etrangères Walid Mouallem.

Quinze civils tués

Au moins 15 civils ont été tués mardi soir dans des frappes de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis contre une ville du nord-est de la Syrie contrôlée par le groupe djihadiste, Etat islamique, selon une ONG.

«Au moins 15 civils ont été tués et 20 blessés dans des frappes de l’aviation de la coalition internationale qui visaient la ville d’al-Chadadi», dans la province de Hassaké, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), précisant que le bilan pourrait s’alourdir.

(afp/nxp)

Lire l’article depuis sa : Source

Laisser un commentaire