Démissionnez et partez là où vous attendent vos intérêts privés !



Le nom de M. Bouchouareb, cité dans le scandale «Panama Papers», est sur la bouche de la majorité des Algériens qui attendent de lui un seul geste : démissionner de son poste.

Au lieu de cela, il nous sort l’histoire d’un «complot» des milieux hostiles aux nouvelles orientations de l’industrie algérienne ! Oui, il y a complot, mais contre MM. Poutine et El Assad qui ne sont pas cités dans les documents ! Oui, il y a complot contre M. Bouteflika dont le nom ne figure pas sur cette fameuse liste ! Oui, Le Monde a sciemment mis une photo du Président algérien en Une dans le but de nuire à l’Algérie, ciblée par une vaste campagne de presse dont le but est de réveiller le sinistre «printemps» ici ! Mais, on ne peut pas considérer le fait de citer une société qui appartient bel et bien au ministre algérien comme un «complot».

Comment et pourquoi la presse française, liée au pouvoir quand il s’agit d’intérêts stratégiques de son pays, peut-elle monter une quelconque cabale contre un homme qui a si admirablement servi les entreprises de l’Hexagone dans le cadre, justement, de cette «nouvelle stratégie industrielle» ?

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Lesoirdalgerie.com

Laisser un commentaire