Des enfants algériens parmi les réfugiés disparus en Allemagne



Neuf mille enfants réfugiés non accompagnés sont portés disparus en Allemagne depuis le début de l’année 2016, rapporte le site Daily Express. Ces chiffres ont été publiés, ce lundi 29 août, par l’Office fédéral de police criminelle (BKA) alors que le débat sur l’immigration illégale s’intensifie.

L’Office affirme que ces enfants entrent en Allemagne sans leurs parents.  La plupart des 8.991 enfants disparus sont âgés entre 14 et 17 ans et 867 ont moins de 13 ans.

En février dernier, Europol a estimé qu’au moins 10.000 enfants réfugiés non accompagnés avaient été portés disparus depuis leur arrivée en Europe. La plupart de ces enfants disparus sont venus d’Algérie, du Maroc, de Syrie, d’Afghanistan, de Somalie et d’Érythrée, selon la même source.

Beaucoup de ces enfants ont disparu des centres de réfugiés. Selon la police, ces enfants errent avec des amis ou des proches dans d’autres villes du pays ou de l’UE. L’Office fédéral a affirmé qu’il était difficile d’avoir le chiffre exact d’enfants disparus, en raison du nombre de migrants qui arrivent sans papier d’identité ou qui épellent leur nom de différentes façons.

L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a averti que les mineurs non accompagnés venus des zones de conflit sont de loin les plus vulnérables parmi les réfugiés.

Plus de 300.000 réfugiés sont attendus en Allemagne cette année. Un député allemand du Parti de la chancelière allemande a accusé Merkel dimanche d’avoir sous-estimé le défi posé à la société par l’intégration de plus d’un million de demandeurs d’asile durant l’année.

Source : tsa-algerie.com / M.O Mehenni

Laisser un commentaire