Des ingénieurs canadiens créent une main bionique avec perception tactile



Développée par une équipe universitaire d’ingénieurs, la main futuriste peut être contrôlée avec l’esprit, redonnant la capabilité de sentir le membre perdu.

Une équipe universitaire de recherche a construit une main bionique semblable à celle utilisée par Luke Skywalker, héro de la saga cinématographique américaine Star Wars.

Les ingénieurs élaborent cette prothèse avec le skieur paralympique Danny Letain qui peut la contrôler avec son esprit et peut littéralement sentir le bout de ses doigts artificiels comme s’ils étaient les siens.

La main fonctionne avec un brassard sensible à la pression qui détecte les mouvements musculaires dans le haut du bras. Les algorithmes à l’intérieur de la main décodent les intentions de M. Letain via ces mouvements musculaires et envoient le signal, à travers la prothèse, aux doigts.

Les scientifiques de l’Université Simon Fraser, qui ont créé la main robotique, disent qu’elle peut prévoir des mouvements en temps réel.

De plus, elle peut stocker des informations et apprendre des actions intuitives, telles que saisir une bouteille ou ouvrir une porte, ce qui la rende plus performante avec le temps.

« Avec ce nouveau système, je peux sentir que j’ouvre et ferme ma main. L’impression la plus excitante pour moi a été le moment où j’ai senti mon index gauche et mon petit doigt pour la première fois depuis mon accident », a déclaré M. Letain, qui a perdu sa main gauche dans un accident du travail il y a 35 ans.

« Avec ce système, mon esprit fonctionne d’une toute nouvelle façon » a-t-il dit dans un entretien au site Phys.org.

Le vrai test de la nouvelle technologie aura lieu plus tard dans l’année, quand Danny Letain participera aux « Jeux olympiques des cyborgs ».

Ces JO spéciaux se tiendront à Zurich en octobre. C’est une compétition sportive internationale pour les personnes handicapées qui utilisent des technologies robotiques.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire