Des soupçons font réagir le ministère des finances: Les hommes d’affaires dans le collimateur des enquêteurs



Soupçonnées d’être d’origine douteuse, les fortunes d’hommes d’affaires et autres richissimes dans la wilaya d’Oum El Bouaghi font l’objet d’enquêtes.

Selon des pronostics émanant des services du ministère des Finances, les fortunes de plusieurs hommes d’affaires et autres richissines de la daïra d’Aïn El Fakroune et Aïn Mlila, wilaya d’Oum El Bouaghi, soupçonnées d’être d’origine douteuse, et qui seraient peut-être destinées au transfert illicite, blanchiment d’argent et financement du terrorisme entre autres, viennent d’être placées dans le collimateur des enquêteurs du département des finances et vérificateurs du Trésor public de la wilaya d’Oum El Bouaghi.
De ce fait, une commission d’enquête composée de sept cadres du département des finances vient d’être dépêchée à cette wilaya pour fouiner dans les dessous de la provenance de plusieurs milliards de fonds, non placés dans les institutions financières, selon une source interne au département de Abderrahmane Benkhelfa. Des soupçons ayant trait à la provenance et la source de ces richesses inestimables, seraient liés à l’activité économique de plusieurs hommes d’affaires de cette région, notamment si l’on considère l’implication de plusieurs d’entre eux, originaires de la daïra d’Aïn El Fakroune, en l’occurrence, dans plusieurs affaires d’importations frauduleuses de produits prohibés, par le port d’Annaba et de Skikda notamment.

Selon les précisions apportées par les soins de la même source, la démarche des services du ministère des Finances est motivée aussi par la série d’assassinats perpétrés, en l’intervalle d’une semaine, à l’encontre de deux hommes fortunés très connus de la ville d’Aïn Mlila, wilaya d’Oum El Bouaghi. Le corps de la première victime propriétaire de la grande surface «Ali Baba», et répondant aux initiales J.K., lacéré de coups de couteau et criblé de balles avait été, découvert dans son véhicule sur la RN 100 reliant la daïra d’Aïn Mlila à Aïn Kercha. L’homme avait été délesté de 70 milliards de centimes qu’il transportait. Dans le même contexte et selon nos sources, un cas similaire vient d’être enregistré, où un homme, résident à Aïn Mlila avait été découvert vendredi dernier, assassiné dans les mêmes conditions à Aïn El Fakroun, et à qui on avait subtilisé une importante somme en euros estimée à près d’un milliard de centimes.
Des cas de figure qui, au point où prévaut la situation dans cette wilaya, réputée pour les grosses fortunes de ces hommes d’affaires, les services du ministre des Finances ont réagi pour découvrir ce qui se cache derrière. Par ailleurs et selon les mêmes sources, on apprend que des instructions sont parvenues aux services des impôts de cette wilaya, à l’effet de vérifier tous les dessous des activités de ces hommes fortunés, mais surtout l’origine de la provenance de leurs fonds.
Des enquêtes respectives du ministère des Finances et des impôts, devront certainement aider les enquêteurs à faire le lien entre les deux crimes et élucider les deux affaires si un quelconque lien existe.

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Lexpressiondz.com

Laisser un commentaire